Accouchement! quand partir à l’hôpital.

Dans les classes de préparation à l’accouchement, la sage-femme nous décrit ce qu’il faut faire si on a des contractions et comment savoir à quel moment partir à l’hôpital.  Je le dit et le répète souvent je ne suis pas une experte alors je décris ici mes expériences personnelles.

En réalité, comment savoir que ce moment tant attendu est enfin arrivé.  Je ne vais pas faire un cours de préparation à l’accouchement mais plutôt donner quelques pistes qui m’ont alerté pour savoir que c’était le bon moment. Je conseil toujours de ne rien rater aux cours prénataux, de prendre des notes et de les revoir plusieurs fois avant le travail, parce qu’ils vous seront toujours utiles même sans vous rendre compte.

Mythe ou réalité ?

J’ai toujours entendu dire, que les femmes qui sont prêtes pour accoucher, avaient la pêche avant l’accouchement, Vrai ou faux? En ce qui me concerne, je suis certaine que c’est vrai! Deux cas me l’ont prouvé:

Cas 1 : La veille de l’accouchement de ma fille, j’ai nettoyé toute ma maison, les murs le miroir et jusqu’à minuit, quand j’ai fini, je suis allée me coucher, j’ai commencé à sentir des contractions après m’être effondre une bonne heure. J’ai perdu le bouchon muqueux et sept heures plus tard j’avais un magnifique bébé dans mes bras.

Cas 2 : Un jour avant d’être hospitaliser, je suis allée au Leroy Merlin acheter de la peinture (neutre évidemment), et j’ai « forcée » mon mari à m’aider à peindre un mur de mon salon (il ne voulait absolument pas que je fasse seule).  J’avais la pêche quoi!, Le lendemain à neuf heure du matin, j’ai perdu les eaux au réveil, cet accouchement fut très différent du premier…

Les signaux d’alertes !

Voici quelques signes qui m’ont mis la puce à l’oreille, pour mes deux grossesses, avant le départ pour l’hôpital:

  1. Perte du bouchon muqueux.
  2. Contractions régulières et rapprochées.
  3. Rupture de la poche des eaux.
  4. Les douleurs ne se calmes pas, après une douche tiède ou encore des comprimés.

Avant le départ, comment être sûr que c’est le bon moment !

Lorsque les contractions ont commencé pour mon premier accouchement, je prends une douche tiède et un comprimé (du genre spasfon ), sous le conseil de mon médecin évidemment ( le 15 me l’avait conseillé). Ce jours-là, après la douche j’ai perdu le bouchon muqueux, comme la douleurs ne s’était pas calmer, j’ai pris des notes et noté pour le rythme des contractions.

Je suis partie à l’hôpital à 3-4 minutes entre chaque contraction le travail à durer 12 heures, un accouchement normal par voix basse.

Pour mon fils, les choses ne ce sont pas dérouler de la même façon.  Pour ce deuxième accouchement j’ai perdu les eaux avec quelques contractions à peine douloureuses et le travail à durer trois deux et avec déclenchement.

Pour en être sur j’ai toujours contacté le 15 pour demander conseil avant de partir à l’hôpital, je savais quoi faire à chaque situation.

Pour résumé, avant de partir à l’hôpital vérifier le temps entre chaque contraction et leurs durer,  prendre une douche chaude et appeler le 15 avant toute prise de médicaments.

Bref, pertes des eaux ou encore du bouchon, ne veulent pas dire que l’accouchement aura lieu dans l’heure, ils peuvent maintenir le bébé dans le ventre sans liquide amniotique, ils contrôlent juste s’il y a risque d’infection ce qui est plutôt risqué pour bébé, dans ce cas ils donnent des antibiotiques pour prévoir toutes infection possible, ce fut mon cas pour grossesse 2. Alors prévoir tout ce qu’il faut pour la maternité (bientôt sur le blog)..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s